mardi 5 avril 2016

Des projets, des projets, des projets...



Parfois, quand la vie vous a donné un endroit, un lieu à faire vivre, il faut savoir le respirer et ça prend du temps. Cela va faire 5 ans que j'ai posé mes valises et mes rêves dans cette maison, La Marmory. Les hivers passent, parfois mon coeur se serre. Dans les gouttières et la pourriture, qui accompagnent les temps plus rudes, je frémis mais jamais je ne renonce. Renoncer, je ne sais pas. On ne peut pas renoncer à ce(ux) que l'on aime, c'est un non sens.
Depuis 5 ans, La Marmory, je te regarde, je te parle, je t'écoute, on s'entend et ça respire, ça transpire la force tranquille. J'apprends à te connaitre, à voir dans tes traces, le chemin qui me guide vers ma vie. Et sous tes cornes d'abondance je prend le rayon lumineux du soleil de ce printemps qui revient.
Les projets, ce que l'on garde secrètement au creux de soi, aspirent à voir le jour, un jour. Un jour choisi pour être le bon jour, le jour d'un élan amoureux dans lequel on croit à ce que l'on est. Ce jour là, est le temps de créer.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire