lundi 4 mars 2013

Un chantier collectif : un netoyage archéologique selon une méthode franco-espagnole

La Marmory est avant tout un quartier populaire dans
 "les douves du château", sous le viaduc ont y trouve des ruines de maisons
où la végétation a parfois pu se réimposer.


Cet endroit a pourtant parfois allure de décharge, de favelas,
mais pourtant nous l'aimons notre quartier "grunge médiéval"
avec son lavoir, sa fontaine, ses ruisseaux, ses oiseaux
et ses marmots.


La vie est là, partout
et partout comme
dans la fôret secréte
ou nous nous démenons
 depuis 15 jours 
 pour faire disparaitre
les strates de déchets
parfois ensevelit par les années d'oubli.
 Nous avons avec beaucoup d'amour
éclairci les branchages,
beaucoup était mort,
pour faire tomber les déchets échoués,
jetés du pont par des passants honnêtes.


Et cette collecte n'en finit plus,
verre, plastique, aluminium, métal,
 des dizaines et des dizaines de sacs récupérés du chantier isolation
(car chez nous rien ne se jette
si cela peut-être réutilisé)
auront servi à recueillir
les oripeaux
de cet incroyable figuier


2 commentaires:

  1. bravo! Merveilleux travail d'amour!!!! :)))))))))))))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie. Il n'y aura plus qu'a trouver une petite table sympa, quelques hamacs (la fille de la créperie m'a dit en avoir) et on y sera bien cet été ! ou à l'automne quand le Maire aura fait netoyer la porcherie insalubre (on y CROIIIIIIIT). Gros bec

      Supprimer